Arrivederci | The Official Vittorio Grigolo Site

Vittorio Grigolo: Arrivederci

Musique

Vittorio Grigolo: Arrivederci
Vittorio Grigolo: Arrivederci
Sep 2011
Coro e Orchestra del Teatro Regio di Parma
Pier Giorgio Morandi - conductor
Martino Faggiani - chorus master
Artistes invités:
Carmen Giannattasio - soprano Track 4)
Daniele Bonaviri - mandolin (track 13) and guitar (track 16)
Dan Thomas - mandolin (track 15)
“Arrivederci signifie au revoir et contient la promesse de se voir littéralement bientôt, mais propose aussi de redécouvrir les valeurs et les couleurs d’une tradition italienne souvent reléguée par le rythme effréné de nos existences.” Vittorio Grigolo

Salué par The Independent comme « le jeune talent masculin le plus prometteur sur la scène lyrique d’aujourd’hui », Vittorio Grigolo nous offre, après The Italian Tenor, une sélection personnelle et originale parmi le patrimoine musical exceptionnel de l’Italie grâce à son nouvel album, Arrivederci.

Associant de superbes airs d’opéra à des chansons du siècle dernier imprégnées de la tradition italienne, Arrivederci est un hommage profondément personnel à la musique interprétée par les grands ténors du passé pour le plus grand plaisir de générations de mélomanes.

À ces joyaux de la chanson italienne et à ces airs incomparables, tels que « La donna è mobile » de Verdi, « Il lamento di Federico » de Cilea, « Amor ti vieta » de Giordano, ou encore « Core ’ngrato », « Non ti scordar di me », « Mattinata », « Caruso », et « Torna a Surriento, Vittorio apporte non seulement sa voix gorgée du soleil de la Méditerranée et l’instinct musical italien, mais aussi une interprétation fraîche, magnifiquement raffinée et sensuelle. Vittorio Grigolo ajoute de petits chefs-d’œuvre qu’il connaît depuis son enfance à Rome : « Chitarra romana » et « Arrivederci, Roma » – deux chansons qui reflètent l’ambiance sonore et la tradition musicale d’une période de sa vie qu’il n’oubliera jamais.


Arrivederci: Tracks

#
Titre
My rating
Moyenne
# Titre Durée Audio File URL
1
Inosservato, penetrava … Angelo casto e bel
Gaetano Donizetti & Matteo Salvi Il Duca d’Alba
6:18
2
La donna è mobile
Giuseppe Verdi Rigoletto
2:12
3
Un’aura amorosa
Wolfgang Amadeus Mozart Così fan tutte
3:59
5
Recondita armonia
Giacomo Puccini Tosca
2:45
6
M’apparì
Friedrich Flotow Martha
2:57
8
Amor ti vieta
Umberto Giordano Fedora
1:49
9
La danza
Gioachino Rossini Soirées musicales
3:02
10
Torna a Surriento
Ernesto de Curtis
3:35
11
Mattinata
Ruggero Leoncavallo
2:00
12
Ti voglio tanto bene
Ernesto de Curtis
3:03
13
’O surdato ’nnammurato*
Enrico Cannio
2:31
14
Non ti scordar di me
Ernesto de Curtis
3:15
15
’O paese d’ ’o sole
Vincenzo d’Annibale
3:00
16
Chitarra romana
Eldo di Lazzaro
3:11
17
Core ’ngrato
Salvatore Cardillo
3:48
18
Voglio vivere così
Giovanni d’Anzi
2:42
19
Arrivederci, Roma
Renato Rascel
3:51
20
Caruso
Lucio Dalla
4:57